affiche_chapelle-page-0

Exposition à la Chapelle de l’Observance
« La Matière Réinventée »

Exposition du 10 mars au 9 avril 2015 à la Chapelle de l’Observance de Draguignan en  partenariat avec la Mairie de Draguignan et le club Bénin du lycée Jean Moulin, scénographie de Jacques FROMANGER de la Galerie Le Hangart.

la-matiere-reinventee-credit-photo-luc-raimbault

 

La Matière Réinventée Crédit photo Luc RAIMBAULT

oeuvre-de-donatien-alihonou-credit-photo-luc-raimbault

 

Oeuvre de Donatien ALIHONOU Crédit photo Luc RAIMBAULT

oeuvres-de-simonet-biokou-credit-photo-luc-raimbault

 

Oeuvres de Simonet BIOKOU Crédit photo Luc RAIMBAULT

cite-baata-lorsque-lesprit-vient-a-la-matiere-lorsque-les-chaussures-de-labbe-boyer-nous-invitent-installation-syl-paris-kouton-credit-photo-luc-raimbault

 

Cité Baata lorsque l’esprit vient à la matière… lorsque les chaussures de labbé Boyer nous invitent Installation Syl.Pâris.Kouton Crédit photo Luc RAIMBAULT

Discours prononcé par Annie-Claude COMMUNAL et Marie-José RAMONDETTI lors du vernissage de l’exposition « La Matière Réinventée »

13 mars 2015-11-26

 

Monsieur le Maire, vous tous,

Nous sommes réunis pour le vernissage de l’exposition « La Matière Réinventée ».

C’est en étant profondément enraciné qu’on est prêt à toutes les ouvertures. Comme dirait Aimé Césaire « poreux à tous les souffles du monde ».

Ainsi cette chapelle de l’Observance appartient à l’histoire de Draguignan : lieu cultuel à l’origine, puis utilitaire et depuis les années 2000 culturel, un lieu réinventé pour « La matière Réinventée ».

Les œuvres des artistes béninois présentées ici nous ouvrent sur l’Afrique dans une porosité qui n’est pas assimilation de l’autre mais enrichissement mutuel engendré par nos différences.

C’est cette posture qui guide l’action de l’association MANIOC depuis 11 ans dans le cadre d’un projet d’échanges culturels fondé sur la réciprocité.

Nous remercions la ville de Draguignan qui a permis la réalisation de cette exposition et participé activement à son élaboration.

Nous remercions également Jacques FROMANGER d’avoir amicalement conçu la scénographie de la nef.

Les bénévoles et les amis de MANIOC n’ont pas manqué de faire leur part.

Vous allez découvrir les œuvres de 4 artistes béninois : Donatien ALIHONOU, Simonet BIOKOU, Syl. Pâris. KOUTON, Benoît de SOUZA. Ces œuvres, pour la majeure partie d’entre elles, réinventent au sens propre la matière : objets sauvés de l’oubli et de la destruction, matériaux récupérés, transformés. Ce patrimoine modeste tiré de la vie des gens devient la matière de la création, la matière de l’œuvre d’art.